Publié par Gérard Glatt

Wilderness, de Lance Weller (Gallmeister)

Malgré une construction parfois difficile à suivre - mais la linéarité narrative aurait-elle été préférable, je n'en suis pas certain -, suivre le cheminement, dans le temps et dans l'espace, de Abel Truman, reste un moment de pure magie. " Wilderness est une épopée héroïque, nous dit-on en quatrième de couverture, la course contre la mort d'un homme à travers l'histoire et le continent américain. " Une course folle, et combien douloureuse, à laquelle le lecteur se confronte sans jamais pouvoir s'arrêter, ne serait-ce qu'un moment. Un livre envoûtant, d'une cruauté sans pareil, mais jamais gratuite. Que dire aussi de la traduction que nous offre François Happe ? Plus que jamais, voici un traducteur qui, selon moi, s'impose certainement comme l'un des plus grands.

Commenter cet article