C'est par chance, en février dernier, tandis que j'avais été convié par le magasin Cultura de Saint-Malo pour y effectuer une signature, que j'ai découvert le livre que Jacky Ealet a consacré à Jean Markale, La quête de l'Autre Monde, ouvrage publié par les éditions Les oiseaux des Papier, en juin 2012. Je me le suis naturellement procuré. Pouvais-je faire autrement ? Car si j'écris, c'est sans doute parce que Jean Markale, le premier, me mit le pied à l'étrier. J'étais alors en cinquième. Sauf erreur, il me semble même que ce devait être en cinquième bleue... Et, bien entendu, cela se passait à Massillon, établissement parisien alors dirigé par les Oratoriens, où Jean Markale, lui-même, avait été élève quelques années plus tôt.

 
Jean Markale y enseignait le français et le latin, et fort bien... Nonobstant les dires de quelques fielleux ridicules, bien incapables par la suite de rendre vie à la civilisation celtique avec autant de savoir et de talent. A moi aussi, je veux dire comme à Denis Tillinac, cité par Jacky Ealet, Jean Markale donna des cours particuliers : j'en avais bien besoin. C'est que ma sixième avait été amputée de deux mois, les mois de mai et juin, une péritonite inopportune suivie de complications post-opératoires m'ayant tenu cloué au lit. On avait pourtant jugé bon, à ce moment, de m'éviter un redoublement... Heureusement, Jean Markale aidant, il s'avéra que le directeur des études de Massillon, le père Dibon, avait eu raison...

Lorsque je l'ai connu, Jean Markale ne s'appelait pas ainsi. Son patronyme était Bertrand. Mais son prénom était déjà Jean, et non Jacques, comme il est dit souvent dans le livre qui lui est consacré, et bien que Jacques fût son véritable prénom.
A Massillon, j'ai donc eu comme professeur Jean Bertrand. Et Jean Bertrand, sous le nom de Jean Markale, écrivait déjà des pièces radiophoniques, n'hésitant pas à m'en parler à l'occasion des lecons particulières qu'il me donnait. Ce qui prolongeait le plaisir enthousiaste que j'avais à l'écouter...

 

Jean Markale

Commenter cet article