Publié par Gérard Glatt

moi-bebe-requin.jpgIl s'appelle Nicolas, comme son auteur, mais il est steward, pas écrivain. Agé de vingt quatre ans, il vit sa première expérience homosexuelle avec Simon, steward lui aussi. Disons que cela ne fonctionne pas si mal entre eux. Jusqu'au moment où... Parce que la vie n'est pas si simple, qui n'imagine pas le couple idéal, sauf rares exceptions, comme on allume un feu de bois par temps sec.

 

Mais Nicolas ne désespère pas. D'expérience en expérience, de névrosé en névrosé, de bienheureux en mâle-heureux, il se dit, non sans humour, qu'un jour il finira par trouver l'homme de ses rêves. Celui qui lui permettra d'annoncer la nouvelle à ses parents : qu'il est comme les autres, mais pas vraiment, et que ça lui convient parfaitement.

 

Un roman qui pétille, nous entraîne dans un style fluide. Le roman d'un jeune homme plein d'allant, couleur XXIième siècle et d'un naturel enjoué. A lire sans se prendre la tête, mais pas seulement par les homos. Surtout que Julie, une jeune fille sympa, la meilleure amie de Nicolas, vient d'être abandonnée par son copain Steven... Une Julie amoureuse, qui devrait plaire à tout le monde.

Commenter cet article

julien au pays des livres 27/07/2010 09:36


je n'est pas lu celui-là mais il à l'air d'être génial mais j'ai lu Alban Carrère, gay et libéré que j'ai littérallement dévoré du début à la fin !!! je vous le conseil !