Publié par Gérard Glatt

clotilde-reissClotilde Reiss enfin libérée ! Que dire de mieux ? Nous ne pouvons que nous en féliciter. Pour elle, d'abord. Pour les siens, ensuite. Tout cela ne se discute pas.

 

Mais que d'argent ne va-t-on pas faire à présent de son histoire ? Et combien vont s'arracher l'exclusivité de ses déclarations ? Car le temps de la marchandisation est venu. Photos ! Articles ! Inventions pures et simples ! Dessous cachés d'une affaire dont on se passerait bien d'en connaître davantage, mais qu'on nous infligera sous ce prétexte, ô combien fallacieux, que la foule à besoin de savoir ! Pauvre foule abusée, qui ne réclame rien...

 

J'imagine aussi, dans guère plus de deux mois, la sortie à grand fracas du dernier livre de l'été : quelle aubaine ! Justement, nous désespérions d'avoir quelque chose d'intéressant à lire ce mois d'août !

 

Clotilde Reiss enfin libérée ? Oui, bien sûr. Mais combien de requins, certainement, tournent déjà autour d'elle ? Et pas des plus innocents ?

Commenter cet article