Publié par Gérard Glatt

Du Transparence de Marc Dugain au Labyrinthe de Fowley de Jean-Claude Lemonnier, en passant par l'Ariane et Juliette de Hubert de Maximy. Du Transparence de Marc Dugain au Labyrinthe de Fowley de Jean-Claude Lemonnier, en passant par l'Ariane et Juliette de Hubert de Maximy. Du Transparence de Marc Dugain au Labyrinthe de Fowley de Jean-Claude Lemonnier, en passant par l'Ariane et Juliette de Hubert de Maximy.

Du Transparence de Marc Dugain au Labyrinthe de Fowley de Jean-Claude Lemonnier, en passant par l'Ariane et Juliette de Hubert de Maximy.

Marc Dugain - Transparence - Gallimard :
Science-Fiction ? Je dirais plutôt fable. On est à la fin des années 2060, lorsque la présidente française de Transparence, une société du numérique implantée en Islande est accusée d'avoir orchestré son propre assassinat... Un peu lassante, au début, cette histoire surfe difficilement sur les lieux communs que les médias nous ressassent à longueur de temps... Misère de misère, l’Humanité fout le camp ! Notre civilisation de civilisés se délite, la faute au progrès ! Quant à la Terre, n'en parlons pas !... Peu à peu, malgré tout, nous nous prenons au jeu. Quelle histoire nous raconte-t-elle, cette présidente ? Oui, on s'y intéresse... Et puis finalement, tout ça, comme un soufflé un peu fade, retombe à plat. Si nous sommes bien loin du roman d'anticipation éblouissant que nous promet la quatrième de couverture de cet ouvrage, rien ne peut empêcher cependant de le lire dans le métro ou dans le train et de l'y oublier ensuite. Peut-être fera-t-on un heureux. Sincèrement, je préfère, et de loin, d'autres très beaux ouvrages du même Marc Dugain, à découvrir ou redécouvrir. Je pense notamment à La chambre des officiers, A l'insomnie des étoiles, voire encore à La malédiction d'Edgar.

Hubert de Maximy - Ariane et Juliette - Presses de la Cité (Coll. Terres de France) : " C'est aujourd'hui. Maintenant. Il est quatre heures. Je suis prête. Dès que j'entendrai les sonnailles du cheval, je sortirai." Cette jeune fille déterminée, c'est Juliette Bouriane, l'une des deux héroïnes que Hubert de Maximy nous donne à connaître. Nous sommes en 1917, du côté de Saint-Etienne. Sans plaisir, Juliette abandonne son univers minier pour celui, confiné, d'un pensionnat, l'institution Sainte-Jeanne. Là, elle rencontre Ariane, dont le père est récemment mort au front. Pas le même monde ! Néanmoins, elles s'apprivoisent et se lient bientôt d'amitié. Sans savoir qu'un lien secret les unit... La saveur de ce roman est dans la découverte, au fil des pages, de ce secret. Et dans le style alerte et savoureux de l'auteur qui nous entraîne, de rebondissement en rebondissement, le cœur rempli d'une belle humanité, jusqu'à la dernière page.

Jean Claude Lemonnier - Le Labyrinthe de Fowley - De Borée (Polar) : Si je devais considérer le roman de Jean-Claude Lemonnier, je dirai qu'il s'apparente, par sa facilité, non par son sujet, à celui de Marc Dugain. Roman de dilettante. Mais à une différence près tout de même, qui n'est pas sans importance. C'est qu'ici ni l'éditeur ni l'écrivain, homme jovial s'il en est, n'ont la prétention de donner à lire deux cents pages éblouissantes. Si bien que le plaisir que le lecteur est en droit de rechercher devient ici réel, voire jubilatoire. Aucun ennui, au contraire, à découvrir de quelle belle manière Richard Fowley, riche et puissant, décide, par jeu, d'enfermer cinq candidats triés par lui dans le labyrinthe qui figure au centre de son domaine. Polar, dont je tairai tout d'une intrigue effectivement déjantée, écrit par un auteur qui, à aucun moment, ne se prend au sérieux. Et c'est fort bien. Merci à lui.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article