Publié par Gérard Glatt

Léonard Cohen, inoubliable. Toute une oeuvre derrière lui, fascinante.

Léonard Cohen, inoubliable. Toute une oeuvre derrière lui, fascinante.

La disparition de Léonard Cohen, ce jour, 11 novembre 2016, n'est pas seulement la disparition d'un chanteur, elle est celle d'un poète, d'un poète qui, plus que d'autres, nombreux, mérite d'être retenu parmi les plus grands. Visionnaire, il était. C'est ce que je veux retenir aujourd'hui de son oeuvre. C'est pourquoi je donne à lire cet extrait de " The Future ", traduit de l'anglais par Jean Guiloineau, publié dans Musique d'ailleurs, chez 10/18 - Domaine étranger.

  
The Future

Things are going to slide in all directions
Won't be nothing
Nothing you can measure any more
The blizzard of the world
has crossed the treshhold
and it has overturned
the order of the soul
When they send REPENT
I wonder that they meant

 

L'Avenir

Les choses vont partir dans toutes les directions
Il n'y aura plus rien
Plus rien que vous pourrez mesurer
Le blizzard du monde
a franchi le seuil
et il a renversé
l'ordre de l'âme
Quand ils disaient REPENTANCE
Je me demande ce qu'ils voulaient dire

Commenter cet article