Publié par Gérard Glatt

A lire absolument, même si c'est prêcher dans le désert, cet opuscule concocté par Alain Blanc aux éditions Voix d'encre : De l'horrible danger de la lecture, pamphlet satirique de Voltaire, suivi de trois articles extraits du Dictionnaire philosophique : Liberté d'imprimer, Livres et Fanatisme, de ce même Voltaire. Opuscule étonnamment sorti en librairie au mois d'octobre 2014, trois mois avant l'horreur ! Prémonitoire ? Voilà bien l'ouvrage par excellence qui devrait figurer dans les vitrines des librairies, non loin de Charlie Hebdo, au lieu des Houellebecqueries qu'on nous impose sur plusieurs étagères.

Une fatwa contre Voltaire ? Hervé Loichemol

Une fatwa contre Voltaire ? Hervé Loichemol

Un court extrait, mais il faut tout lire, à propos du Fanatisme : " C'est l'effet d'une fausse conscience qui asservit la religion aux caprices de l'imagination et aux dérèglements des passions. En général, il vient de ce que les législateurs ont eu des vues trop étroites ou de ce qu'on a passé les bornes qu'ils se prescrivaient. Leurs lois n'étaient faites que pour une société choisie. (...) Elles devaient changer et s'accommoder aux circonstances des lieux et des personnes. Mais qu'est-il arrivé ? C'est que certains esprits (...) en sont devenus les apôtres et mêmes les martyrs, plutôt que de démordre d'un seul iota. " Cet autre extrait encore : " On entend aujourd'hui par fanatisme une folie religieuse, sombre et cruelle. C'est une maladie de l'esprit qui se gagne comme la petite vérole. " Et puis encore : " Ce sont presque toujours les fripons qui conduisent les fanatiques, et qui mettent les poignards entre leurs mains. "

Que n'est-il encore là, notre Voltaire ! Qui leur imposerait, à ces politiciens démagogues qui nous gouvernent et ne savent qu'interdire à la pensée vraie de circuler librement de mener la lutte là où elle devrait l'être, avec le courage et la force qui conviendraient.

Commenter cet article